Click and Collect. Choisissez l'option "Pick up" au moment de votre passage à la caisse, et retirez l'objet de vos rêves à Bassenge ou à Verviers
🍀🌸 20% de réduction sur tous les produits avec le code "BIENVENUE" 🌸🍀

"Maudite poussière !"

Aujourd'hui, parlons un peu de mon chouchou... Haaa, Modigliani!

1912, Paris. L’artiste italien Modigliani est effondré. Cela fait désormais trois ans qu’il se consacre entièrement à la sculpture. Par son travail inlassable, il espère bien renouveler cet art et devenir un sculpteur reconnu. Mais il est contraint de renoncer... Que se passe-t-il ?

La vocation de Modigliani est née quelques années plus tôt. Alors qu’il est peintre, il fait une rencontre décisive : Brancusi, un célèbre sculpteur d’avant-garde, qui le convainc d’abandonner les pinceaux.

Pour trouver l’inspiration, Modigliani parcourt les musées de beaux-arts et d'ethnographie. Il apprécie particulièrement l’art grec ancien, mais aussi les masques africains ou cambodgiens. Leurs formes épurées le fascinent.

Suivant leur modèle, l’artiste se met donc à créer des têtes idéalisées, réduites à des lignes simplifiées. Il sculpte des visages très allongés directement dans le calcaire ou le marbre.

Hélas, en 1912, les médecins sont formels : il ne peut plus continuer. Ses difficultés respiratoires s’accommodent mal de la poussière générée par la taille de la pierre.

Modigliani ne se laisse pas décourager pour autant ! Puisqu’il n’a plus d’avenir en sculpture, il se remet à la peinture. Dans ses tableaux, il reprend le style inventé avec ses statues.

La Femme aux yeux bleus, par exemple, avec ses yeux en amande et sa bouche mince, rappelle ses visages taillés dans la pierre. Les déformations physiques, l’allongement du cou et du visage deviennent même une véritable marque de fabrique.

C’est d'ailleurs ce style si particulier, élaboré à travers ses sculptures, qui a fait le succès de Modigliani... Même s’il est aujourd’hui davantage connu pour ses tableaux !

Source: Artips.

Article précédent Prochain article

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés