💼🐞 Bonne rentrée @ tous! 👍🍀

Art nouveau versus Art déco

Pourtant si distinct, la différence entre Art Nouveau et Art Déco est une question récurrante.

Si la différence entre l’Art Nouveau et l’Art Déco devait être résumée en quelques mots ce serait ceux-ci : le premier est fleuri, le second est plus sobre.

Les deux mouvements ont émergé en réaction aux grands événements mondiaux. En effet, l’Art Nouveau s’inspire de la révolution industrielle. Tandis que l’Art Déco se développe concomitamment avec la première guerre mondiale.

Largement inspiré de la nature, des fleurs et des plantes, l’Art Nouveau se caractérise par ses lignes sinueuses, courbes et formes organiques. C’est ainsi un style chargé, fleuri et coloré. L’Art nouveau est une révolution touchant principalement l’architecture et les arts du décor. Il met fin au scolaire et contrôlé Art Académique.

L’Art Nouveau se développe simultanément à la révolution industrielle et profite des progrès techniques. Il utilise donc la pierre, le verre et le métal.

Suite au style nouille de l’Art Nouveau, les créateurs ressentent le besoin de trouver un style épuré avec des lignes rigoureuses et géométriques.

Les façades deviennent alors blanches et la pierre est reine. Les pavés de verre débarquent dans les cages d’escalier et les cours couvertes. Sur les façades, les sculptures sont peu profondes pour ne pas casser la rigueur des lignes.

Les années folles marquent l’envol du style. C’est d’ailleurs en 1925, lors de l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes que le nom d’Art Déco lui a été donné.

L’expression Art nouveau a été inventée par les avocats Octave Maus et Edmond Picard en 1884 dans leur revue L’Art Moderne. Une première exposition d’artistes et artisans Art nouveau fut organisée par le marchand Siegfried Bing à Paris en 1895 avec l’ouverture de sa galerie L’Art nouveau. A Bruxelles, Victor Horta construisait en 1893, l’Hôtel Tassel et Paul Hankar, sa maison particulière à la rue Defacqz.

Le terme Art Déco (pour Arts Décoratifs) avait déjà été utilisé par Le Corbusier en 1925 au moment de l’exposition des arts décoratifs à Paris, mais il ne s’est imposé que bien plus tard, en 1968, a posteriori, par le critique d’art anglais Bevis Hillier.

Les deux mouvements se déclinèrent à travers l’Europe et les Etats-Unis.Art 

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados